Paris sumO

Un club de sumo amateur parisien

« Le sumo c'est pas que pour... les gros ! »

Le club Paris Sumo


L'histoire du club


Pratiquer le sumo en France peut paraitre une idée saugrenue. Beaucoup plus qu'un sport, le sumo est associé au Japon et à ses traditions et imaginer des occidentaux le pratiquer peut sembler étrange. Pourtant, si au Japon le sumo traditionnel est une pratique multiséculaire intimement liée à sa culture au sens large, c'est aussi un art martial. Il peut donc se pratiquer de la même façon que le judo (auquel il est affilié en France) ou le karaté, qui pouvaient sembler tout aussi étrange à l'époque où ils ont été introduits en occident.

L'aventure a commencé il y a 5 ans à la suite d'une conversation entre passionnés de sumo suivant assidument les combats à la télévision (car le sumo était diffusé tard le soir sur une chaine spécialisée). Pourquoi ne pas pratiquer nous mêmes ? Pourquoi pas en effet et c'est ainsi qu'est née l'association Paris Sumo.

Les débuts étaient précaires : pas de salle, un matériel bricolé emprunté au camping pour la confection du dohyo. Il fallait bien se débrouiller avec les moyens du bord et aller à Vincennes le dimanche pour pratiquer, parfois entre 2 averses. Puis le club s'est réuni régulièrement dans une salle à Paris, tous les mois. Voici une photo prise à cette époque :



Cette fois ci le dohyo était de la bonne taille et était confectionné dans un matériau solide, les mawashi ressemblaient enfin aux vrais et le sumo pratiqué s'apparentait plus à du vrai sumo qu'à une danse étrange

Récemment, Paris Sumo a trouvé refuge au gymnase Jean Dame à Paris. Les entrainements ont désormais lieu tous les dimanches et le niveau augmente petit à petit pour les habitués. L'histoire continue...


Les membres du club


Ce club de sumo est d'abord et avant tout une aventure humaine. Voici les membres qui le font vivre semaine après semaine avec la passion comme aiguillon.


antoine

Antoine


Antoine est notre oyakata : président de Paris Sumo et responsable des entrainements. Il est celui qui a conçu et réalisé tout le matériel que nous utilisons (dohyo, mawashi, etc.). Judoka diplômé, il assure surtout la partie technique des entrainements.

johann

Johann


Johann est l'un des piliers de Paris Sumo, présent depuis le début, y compris lorsque nous étions trois ou quatre à tenter de faire du sumo en extérieur sous la pluie et le froid. Il s'occupe plus particulièrement de l'échauffement et de la partie physique.

romain

Romain


Romain est un enthousiaste. Depuis qu'il a rejoint le club, il en est l'un des membres les plus actifs et des plus assidus. Il n'hésite pas à faire découvrir le sumo à ses amis (qui en redemandent) et à faire des démonstrations ou participer à des compétitions.

bastien

Bastien


Petit mais costaud. Tout droit venu de Toulouse, ce pratiquant de rugby à 13 sait ce qu'engagement veut dire. Rapide, agile, technique, il est craint par tout le monde, y compris les plus lourds qu'il bat souvent.

mathieu

Mathieu


Sans a priori sur le sumo, mathieu s'est lancé avec beaucoup de curiosité et il a aimé ! Sérieux et travailleur, il progresse à chaque sortie alors qu'il pratique depuis quelques mois seulement et il commence à être redoutable.

alain

Alain


"Père boulon" pour les intimes. Présent depuis les débuts de l'aventure, il peut sembler préférer parfois prendre des photos ou des vidéos. Pourtant, il foule le dohyo avec assiduité et il a un sumo tout à fait potable...

bruno

Bruno


Quel âge a Bruno ? L'âge de vous botter le cul. Qui s'y frotte s'y pique, vous êtes prévenu...

thibaud

Thibaud


Un nouveau venu qui a commencé par admirer les sumotori professionnels. Très doué et enthousiaste, il attaque avec vigueur et comme la technique commence à venir...

mohamed

Mohamemd


Mohamed c'est la grande classe. Généreux, souriant, sur le dohyo, il ne rigole plus mais reste élégant en toutes circonstances.

vincent

Vincent


"The Bear" a un sumo généreux. Costaud, lourd, il est aussi sympa en dehors du dohyo que coriace comme adversaire. Alors que les combats de sumo sont courts, Vincent aime prolonger le plaisir lors de combats marathon.

fabien

Fabien


Nouvelle recrue, Fabien n'a pas le morphotype d'un sumo tel que beaucoup se l'imaginent, pourtant il ose aller sur le dohyo et affronter des lutteurs plus puissants et expérimentés. Très vif, il commence à comprendre que le poids ne fait pas tout et son sumo s'améliore à vitesse grand V.

alexandre

Alexandre


Alexandre est pétri de qualités : il est aussi sympa, ouvert et poli dans la vie que vif et puissant sur le dohyo. En plus il maîtrise bien la technique (qu'il essaie de varier). Il est difficile à battre mais pas invincible non plus... à essayer tout de même après quelques mois de pratique.



haut de page


Actualités


"Les séances de sumo sont perturbées en ce moment par un mouvement de grève au gymnase Jean Dame. Consultez le forum ou téléphonez pour savoir si l'entrainement a lieu."


Suivez nous sur Facebook !


Une de nos dernières vidéos

Suivez nous sur notre chaine Youtube !




Quelques photos du club...


Cliquez sur les photos pour les voir en grand


Takanohana à Paris

Fin décembre 2012, une rencontre incroyable a eu lieu : Takanohana, le grand yokozuna japonais, est (re)venu à Paris et, à cette occasion, a donné un cours au membres du club dans le cadre prestigieux de l'Institut National du Judo (le sumo est affilié à la fédération de judo en France).